Comment avoir un jet privé ? Acheter ou louer votre avion privé

Alors que les prix des aéronefs sur le marché de l’aviation ne cessent de diminuer depuis quelques années, de plus en plus d’hommes d’affaires, PDG corporate, patrons de start-up, mais aussi de particuliers souhaitent aujourd’hui acquérir leur propre jet d’affaires. Que ce soit pour simplifier leurs voyages d’affaires, pour gagner en flexibilité, pour un meilleur gain de temps ou simplement pour profiter de plus de confort durant un transport aérien, l’achat d’un avion jet d’affaires peut être une excellente idée.

Bien sûr, il est important de comprendre que l’acquisition de ce type d’appareil est un processus long et parfois intimidant qui peut s’accompagner de grandes responsabilités. De plus, acheter un avion d’affaire représente une dépense exorbitante, qui se chiffre souvent en millions d’euros. Ainsi, avant de passer à l’acte, mieux vaut bien comprendre comment ça fonctionne, pourquoi choisir un jet privé plutôt qu’un autre et quel est le prix d’un jet privé. Alors, comment avoir un jet privé ? On vous dit tout ce que vous devez savoir.

Comment avoir un jet privé d'affaire

Avant de faire l’acquisition d’un avion d’affaires, vous devez absolument vous poser la question pourquoi acheter un jet privé plutôt que de louer auprès d’une compagnie aérienne. Si vous avez envie de plus de liberté dans l’utilisation de l’appareil ou encore de bénéficier d’une régulation moins contraignante et que vous avez les moyens. Alors, l’achat de jets d’affaires est parfaitement justifié. Dans tous les cas, bien déterminer l’objectif de votre achat est l’une des premières choses à faire. Si par exemple, vous n’effectuez que très peu de vols réguliers par an, faites une location de jet privé. En revanche si vous dépassez les 200 heures de vol par an, acquérir votre propre flotte d’aviation privée peut être une bonne affaire. Sachant qu’il faut compter entre 1 000 et 10 000 euros de l’heure pour affréter des avions privés.

En outre, s’il s’agit d’un investissement, d’un point de vue strictement économique, mieux vaut bien calculer la rentabilité de votre placement. Concrètement, il faut bien évaluer si le jeu vaut bien la chandelle pour éviter les mauvaises surprises. De fait, outre le prix d’achat, la possession d’un hélicoptère, un bombardier, un Cessna, un Dassault Falcon, un Mustang, une Citation mustang, un avion cargo, un Boeing, un biréacteur ou encore un turbopropulseur engendre de nombreux frais annexes auxquels on n’y pense pas toujours. Sans oublier la dépréciation de valeur.

En effet, tout comme les voitures, les jets privés, quel que soit le type d’avion, perdent chaque année de la valeur. En clair, même s’il ne vole pas, un appareil aéronautique perd plusieurs centaines de milliers d’euros de valeur par an du fait de la dépréciation. Celle-ci est d’autant plus forte si l’appareil est acheté neuf les premières années et même si vous le gardez dans un hangar luxueux. Ce qui représente également un coût. En chiffre, louer un hangar dans les aéroports peut coûter des milliers d’euros par mois surtout s’il y a beaucoup de trafic aérien.

D’un autre côté, un jet privé coûte cher à l’entretien. Et cela, que vous l’entreteniez vous-même ou que vous passiez par une entreprise spécialisée.

De plus, il faut comprendre qu’à moins que vous ne dépensiez plusieurs dizaines de millions de dollars, votre appareil de vol privé ne pourra pas dépasser une distance de 8 000 km. Un rayon d’action insuffisant pour faire les trajets que vous voulez. Entre autres, vous ne pourrez certainement pas rejoindre Tokyo depuis Paris ou Los Angeles depuis Londres.

Les prérequis avant d’acquérir un jet privé

Une fois que vous avez cerné les raisons qui vous poussent à acheter un jet privé, il est ensuite important de bien considérer les points suivants :

Le nombre de passagers

Suivant l’utilisation que vous envisagez de faire avec votre avion personnel, il est important de bien évaluer le nombre de sièges dont vous avez besoin ou autrement dit le nombre de personnes avec lesquelles vous prévoyez de faire des vols privés de manière régulière. S’il s’agit d’un achat pratique, si vous voyagez une fois par an avec 15 personnes, mais que le reste de l’année vous n’êtes que 4 personnes à bord, mieux vaut acquérir un avion plus petit. Par contre, si vous souhaitez avoir un retour sur investissement avec votre appareil, notamment en le transformant en avion-taxi plus l’engin pourra accueillir de personnes, plus vous rentabilisez votre investissement.

À noter qu’il vous faudra un certificat d’exploitation aérienne (AOC) pour pouvoir affréter votre aéronef et l’exploiter pour un vol commercial. Dans ce cas précis, il est plus judicieux de faire louer votre avion privé auprès d’un site de location spécialisé ou d’une compagnie aérienne privée.

Le budget

Avez-vous besoin d’un espace réunion, d’une cuisine, d’une salle de bain ou encore de toilettes ? Souhaitez-vous pouvoir vous tenir debout dans la cabine ou encore intégrer un lit, emmener plus de bagages ? Combien d’espace intérieur avez-vous besoin pour que chaque passager puisse voyager confortablement ? La réponse à toutes ses questions vous permettra de déterminer vos attentes et vos exigences.

Le design intérieur

Avez-vous besoin d’un espace réunion, d’une cuisine, d’une salle de bain ou encore  de toilettes ? Souhaitez-vous pouvoir vous tenir debout dans la cabine ou encore intégrer un lit ? Combien d’espace intérieur avez-vous besoin pour voyager confortablement ? La réponse à toutes ses questions vous permettra de déterminer vos attentes et vos exigences.

Personnaliser son jet privé

Jet privé achat neuf ou d’occasion ?

Si l’investissement en capital que vous souhaitez effectuer est entièrement personnel et dépend de vos motifs d’acquisition, la question de l’achat neuf ou d’occasion n’est pas à négliger. En principe, un jet privé neuf a un coût initial plus élevé qu’un jet privé d’occasion. Mais, à long terme se révélera plus avantageux puisqu’il y aura moins de maintenance tout au long de votre expérience de propriétaire. En outre, l’achat d’un jet privé neuf vous donne accès à une technologie plus récente et les dernières fonctionnalités de sécurité. Aussi, vous pourrez conserver la garantie du fabricant pour plus de tranquillité d’esprit.

De l’autre côté, les avions d’occasions doivent sans cesse être mis à niveau pour se conformer aux réglementations et des normes strictes en vigueur. Ce qui à long terme peut coûter de l’argent supplémentaire. Un autre inconvénient majeur, la consommation de carburant. De fait, les avions plus anciens brûlent le carburant moins efficacement et bien plus fort.

Par contre, malgré ses quelques inconvénients, l’achat d’un avion d’occasion peut vous permettre de faire des économies immédiates très importantes. Et si vous avez de la chance, vous pourrez même trouver des avions d’occasion à peine utilisés et presque neufs. Parce que oui d’occasion, ne signifie pas nécessairement vieux.

Comment acquérir un jet privé ?

Une fois que vous avez répondu à l’ensemble de ses questions et que vous êtes parfaitement sûr de vouloir acheter un jet privé, il faudra ensuite choisir un jet privé parmi les différents types d’avion celui qui répondra le mieux à vos besoins. La meilleure façon d’y parvenir est bien évidemment de faire appel à un courtier aérien spécialisé dans l’achat et l’acquisition. Il faut savoir qu’il existe différents types d’avions aux caractéristiques très variées. Parmi lesquels les turbopropulseurs, les jets ultralégers, les jets moyen-courrier, long-courrier, etc.

Achat de jet privé : toutes les options qui s’offrent à vous

Si la pleine propriété est le rêve de tous les propriétaires d’avions privés pour sa commodité, bien souvent l’achat avec cette gamme d’avions est hors de portée, même pour la plupart des personnes très fortunées. Heureusement, d’autres options existent :

La propriété paratgée

Comme son nom l’évoque, avec cette formule de multipropriété vous permet de disposer d’une part d’un avion physique. De manière générale, la propriété partagée vous donne droit à un nombre défini d’heures d’utilisation et vous permet de disposer de votre avion le jour même sur simple appel téléphonique. Son avantage principal réside également dans la réduction du coût d’investissement puisqu’une adhésion annuelle aux frais généraux couvre les coûts fixes de l’avion.

Les cartes jet

Les cartes jets offrent l’accès aux clients à plusieurs heures de vol (en moyenne 25 heures) et leur permettent de faire une réservation de leur voyage en moins de 24 h avant leur départ. Dans ce modèle, le client n’a donc pas une propriété physique du jet, mais permet de bénéficier de coûts d’affrètement plus avantageux. Le prix d’adhésion aux cartes jet commence généralement à 10 000 dollars avec des tarifs horaires d’environ 3000 dollars.

Laisser un commentaire